Le coffre à jouets

Il paraît qu’on a déjà réussi à multiplier les pains. Je ne sais pas si c’est pareil chez vous, mais mes enfants, eux, réussissent à multiplier les jouets. On avait pourtant juré qu’on y irait mollo mollo sur les cadeaux (et finalement c’est ce qu’on fait c’est ce qu’on essaie de faire), ils réussissent malgré tout, au gré de leurs séjours chez les grands-parents ou de leurs francs sourires chez les copines dont les bambins ont bien grandi, à récolter une belle moisson de joujoux en tout genre.

Comme je suis un peu psychorigide du rangement (ça y est, je l’ai dit. Non non, ne partez pas ! Je suis sympa quand même…), j’ai presque tout testé pour empêcher que la maison ne ressemble à une crèche, tout en ne martyrisant pas (trop) les enfants (je vous l’avais dit que j’étais sympa), et je suis arrivée à cette conclusion : la solution idéale n’existe pas. Mais le classique coffre à jouets m’a semblé finalement assez utile et pratique. Sauf que je n’en ai pas trouvé énormément qui me plaisaient, ou alors à des prix indécents. Donc quand j’ai vu ce vieux coffre moche que j’avais acheté il y a quelques années dans un dépôt-vente, en me disant « ça pourra servir un jour » (« pour ranger, ton activité préférée », pourrait ajouter mon facétieux amoureux), je me suis lancée. Comme toujours, j’ai pris la photo « avant » alors que j’avais déjà commencé à protéger les zones en cuir avec du scotch.

coffreajouetsavant

Ce chantier a été ma première expérience du Décopatch (hum, vous l’aurez compris, ce billet ne concerne pas une réalisation toute fraîche !). Après avoir peint quelques zones, j’ai collé le papier dans tout l’intérieur du coffre puis sur l’extérieur.

coffreapresinterieur

J’ai camouflé les finitions délicates avec du masking tape et longuement vernis le tout (ça manque de délicatesse, un enfant). Tout compris, j’ai dû mettre une dizaine d’heures à le réaliser. Pour le moment, il tient la route. D’autant que si l’on s’aperçoit qu’un peu de papier commence à se décoller çà et là, il suffit d’un petit coup de pinceau de vernis colle pour réparer.

AR-2094      AR-2104

Evidemment, quand je l’ai rénové, il contenait quasiment tous les jouets de Lison. Mais ça, c’était avant…

Les photos avec Lison ont été faites
par une amie photographe, Aurélie Raisin.
Pour découvrir un peu plus son très beau travail,
son site internet est dans les liens…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s