La chaise bubble gum…

Quand il m’arrive de ne pas travailler le dimanche, et que nous ne sommes pas en vadrouille, et qu’il ne pleut pas (autrement dit, une ou deux fois par an… oui, bon, OK, j’exagère carrément un peu), j’aime assez faire un petit tour dans les vide-greniers du secteur. Et parmi les grille-pains des années 80, les bols à oreilles et prénoms achetés en Bretagne  très légèrement ébréchés, les assiettes esseulées et vieux exemplaires du Chasseur français, de belles trouvailles m’attendent parfois. Dernière en date, cette magnifique petite chaise rétro, devant laquelle je suis tombée en arrêt, tel un setter irlandais devant une perdrix bartavelle (j’avoue, j’ai feuilleté ledit Chasseur français… non j’déconne… et puis ça m’a rappelé Pagnol et La Gloire de mon père).

IMG_2166

IMG_2167

Je cherche avidement le prix de cette petite merveille, et là je constate que la dame qui cherche à la vendre n’a manifestement aucune idée du caractère furieusement tendance que la chaise a acquis avec le temps : 8 €. Et avant même que j’aie pu lui dire « Je prends ! », celle-ci s’approche et me dit : « Je vous la laisse à 5 € si vous voulez… » Je n’ai pas poussé le bouchon jusqu’à lui en proposer 4, et suis repartie, ravie, mon butin sous le bras.

Après un léger ponçage et une petite réparation de rien du tout à la pâte à bois, la chaise étant globalement en bon état, j’ai passé une couche de primaire d’accrochage et décidé de la repeindre dans des tons très « bonbons », avec une peinture Libéron effet princesse (qui en réalité n’avait rien de particulier, puisque je n’ai pas suivi la procédure complète et préféré renoncer à l’étape paillettes qui était censée suivre), coloris « sorbet violette », et une autre « parme » de chez V33, dans la gamme « Facile à vivre », en mat profond. Deux pots dénichés à tout petit prix chez Noz, un de mes magasins préférés… Vous connaissez peut-être cet endroit, dans lequel vous entrez sans avoir besoin de rien, et d’où vous sortez avec un paquet de nouilles chinoises, des tongs Hello Kitty, un bougeoir Sia, un lot de marqueurs fluorescents, du papier cadeau, un vernis à ongles, une casserole et un gel douche tomates basilic format 1250 ml. Le tout pour moins de 20 €. Moi, j’adore.

Rien de particulier à signaler au cours de ce relooking. Si ce n’est que les peinture estampillées « monocouche » ont besoin de trois ou quatre passages pour donner un rendu satisfaisant, mais c’est un détail hein…

IMG_2190

IMG_2191

IMG_2183

Et comme je n’ai pas d’enfants cette semaine pour illustrer la scène…

IMG_2193

Publicités

2 réflexions sur “La chaise bubble gum…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s